19/08/2007

N'OUBLIONS JAMAIS...

 holocaust

Afin de ne jamais oublier, il est parfois bon de se replonger dans les heures les plus sombres de notre Histoire… 

« La Force du Peuple (extraits choisis)

 

Notre pays se trouve à un tournant. Des évolutions importantes sont en cours ou s’annoncent.

Tout moment de changement demande une gestion énergique et une main ferme.

Le Reich entend assurer cette gestion énergique, être cette main ferme. 

Ce gouvernement a de grandes ambitions et la ferme volonté de les concrétiser. Il a confiance dans les possibilités du pays et dans la Force de la Nation. Ensemble, nous pourrons placer notre pays sur les rails d’une croissance économique. Ainsi pourrons-nous aborder l’avenir avec confiance.

 

La sécurité constitue une condition de base pour une existence heureuse et une foi croissante en la Nation. Garantir la sécurité constitue une mission essentielle pour les autorités.

Nous devons continuer à oeuvrer dans la voie de la lutte contre la criminalité, à assurer une administration rapide et correcte de la justice et à veiller à une stricte application des peines.

 

Les Citoyens du Reich sont actifs et veulent travailler. Le travail les intègre dans la société et les valorise. Le travail est, davantage encore que le revenu, un outil d'épanouissement, de sens de la vie et d'intégration. Le Reich offre une multitude d'opportunités à ceux qui veulent travailler; il assure une meilleure rémunération à celui qui travaille et est sévère pour celui qui ne veut pas travailler.

 

Le Reich reconnaît l’importance d’une politique territoriale internationale et vise à cette fin une collaboration au sein d’un « Office international pour l’Espace vital» (Lebensraum)

 Pour inciter les gens à travailler et à travailler plus longtemps, travailler doit être attractif. Vivre aux crochets de la société ne peut être plus intéressant que travailler. Et nous devons éviter que les travailleurs plus âgés quittent prématurément leur travail. 

Le Reich s’attelle à des objectifs chiffrés à l’égard des citoyens d’ascendance non-germaniques. Les objectifs chiffrés sont des objectifs concrets qui supposent un contrôle constant. Les autorités s’imposent ces objectifs chiffrés et le secteur privé est également encouragé à proposer des objectifs chiffrés.

 

Le Reich examinera comment il peut simplifier le statut des intellectuels sur le plan administratif.

 

Le Reich simplifie également la loi sur le travail et encourage et valorise une activité saine des jeunes.

 

Le Reich prendra des initiatives destinées aux handicapés.

Il améliorera les performances de leur rééducation.

 

Le Reich s’engage en outre à respecter le quota pour handicapés et encourage le secteur privé à élaborer des objectifs chiffrés pour ce groupe-cible.

 

Les efforts d’apprentissage tout au long de la vie doivent être renforcés sensiblement.

 

L'extension de la migration jouera un rôle à l'avenir pour répondre à des tensions sur le marché de l'emploi, pour éviter que des travailleurs étrangers ne se retrouvent en grand nombre dans des circuits illégaux, pour éviter la concurrence déloyale menée par des entreprises de mauvaise foi qui utilisent les circuits illégaux.

 

La loi sera adaptée afin de permettre un meilleur suivi des étrangers sur notre territoire.

 

Le Reich accordera une attention particulière à la situation de malades chroniques.

 

Le Reich apporte d’urgence une réponse définitive à des questions spécifiques relatives à la santé et au handicap lourd.

 

L’obligation alimentaire dans les quartiers pauvres doit être simplifiée.

 

Un programme de soins pour personnes âgées démentes retient une attention particulière.

 

Il y a lieu de rechercher activement des possibilités d’accueil appropriées pour les personnes souffrant d’un handicap mental.

 

Pour garantir notre approvisionnement en gaz , le Reich veille à ce que la politique menée au niveau des coûts permette d’investir dans la capacité de stockage de gaz.

 

Le Reich évaluera les besoins en nouveau matériel roulant en fonction des objectifs à réaliser.

 

Il poursuivra la politique de concentration des installations et soutiendra les initiatives permettant l’acheminement des marchandises jusque dans les centres.

 Celui qui respecte nos valeurs fondamentales, s’adapte à nos coutumes et apprend notre langue est le bienvenu. Qui frappe à notre porte, reçoit une réponse rapide. 

Dans le cadre du Lebensraum, le Reich élabore une liste de pays d’origine sûrs.

 

Dans la cadre de la politique d’immigration, le Reich participe aux programmes de réinstallation de réfugiés qui séjournent dans un camp, sans perspective de retour ou d'intégration dans leur pays-hôte. Il sera vérifié sur place si ces gens répondent aux critères du Reich.

 

La politique de retour et d’éloignement doit se faire de manière ferme et définitive. Elle est en effet le point final d'une politique d'immigration. Tout étranger reçoit la possibilité d'entamer une procédure sur laquelle l'autorité devra se prononcer dans un délai raisonnable afin qu’il soit rapidement informé de sa situation juridique. Toutefois, lorsque l'on n'obtient pas de droit de séjour, il faut en accepter les conséquences, sinon les procédures n'ont aucun sens. Le retour volontaire et indépendant est privilégié. Celui qui le refuse est écarté de manière définitive. Tout étranger censé quitter le territoire est invité à s’inscrire à un programme de retour volontaire axé sur la réintégration dans le pays d’origine ou toute autre mesure alternative.

 

Le Reich mène une politique d'éloignement effective et compte pour cela sur la coopération de la police locale. Il adaptera, le cas échéant, la loi relative à la fonction de police. Le Reich investit en une capacité supplémentaire des camps de travail.

 

Le Reich entreprendra les mesures nécessaires à l’application la plus uniforme possible des dispositions légales relatives au regroupement des éléments subversifs.

Les procédures de regroupement entamées au sein du Reich doivent être évaluées.

 Des pas importants ont été faits dans la lutte contre les mariages entre races. Maintenant que les mariages interraciaux sont considérés comme des délits, il convient également d’enregistrer toutes les tentatives de mariage interracial. Ce qui permettra la collecte de données statistiques. 

Le Reich investit en des capacités d’accueil spécifiques, avec restriction de la liberté de circulation, pour les familles avec enfants qui attendent leur éloignement.

 

Les camps de travail doivent rester un régime d’exception. Ils ne peuvent être utilisés que dans l’optique d’un éloignement à très brève échéance (définitif). La présence d’enfants dans ces camps doit être condamnée au niveau des principes. Le Reich prévoit des alternatives à la détention d’enfants et de personnes vulnérables.

 

Le séjour et l’intégration peuvent se traduire par l’obtention de la nationalité, et non l’inverse. L’obtention de la nationalité  requiert, par conséquent, un séjour légal illimité et ininterrompu suffisamment long ainsi qu’une propension à s’intégrer, en ce compris une connaissance suffisante de notre langue nationale.

 

Le Reich à pour mission d’offrir un cadre législatif et judiciaire garantissant la réalisation effective des droits et devoirs. Les gens ont besoin de savoir ce qui est interdit ou non. Ils appellent de leurs voeux une lutte sévère contre la criminalité. Ils veulent une autorité objective et cohérente qui leur garantisse sécurité et équité entre Citoyens de même souche.

 

Les changements doivent se concentrer sur la prévention de conflits et de la criminalité, sur une solution efficace et finale dans un délai raisonnable. L’application des peines doit être dotée de moyens humains et matériels suffisants pour permettre l’application effective des peines  et l’accompagnement efficace de personnes condamnées.

 

Un Plan en matière de sécurité est rédigé. Ce plan coordonne la politique criminelle, la politique d’exécution des peines et la politique de prévention. Le Reich prévoit la rationalisation des initiatives de prévention existantes afin d’harmoniser les procédures de contrôle.

 

Le Reich prend des initiatives afin d’organiser le traitement intégral des dossiers de criminalité au niveau de la police secrète, par l’intermédiaire de l’Enquête policière d’office. Le Reich prévoit, à cette fin, une coordination avec le système des Sanctions administratives

 

L’introduction de la politique de réaction immédiate passera également par une augmentation du recours aux peines civiles et réparatrices.

 Le Reich mène une politique axée sur la dissuasion effective, en associant traitement et répression. 

Chaque établissement pénitentiaire doit prévoir un projet en collaboration avec le secteur privé. Les résultats doivent faire l'objet d'un contrôle par établissement.

 

En vue de lutter efficacement contre la délinquance sexuelle, dont l’homosexualité, le Reich prendra les initiatives suivantes :

- Veiller à assurer une prise en charge au sein des prisons et des camps des auteurs majeurs et mineurs d’infractions à caractère sexuel, y compris les rapports entre personnes de même sexe

- Renforcer le suivi des délinquants sexuels, dont les homosexuels;

- Examiner la possibilité d’utiliser les nouvelles techniques dans le cadre du suivi des délinquants sexuels.

 

Le Reich examine si la modification du droit sanctionnel des jeunes permet d'intervenir et d'agir efficacement contre toutes les formes de criminalité juvénile, également pour les très jeunes auteurs. Il met en place un enregistrement systématique des jeunes criminels ainsi que la création de brigades-jeunes.

 

Le Reich prévoit un encadrement des malades mentaux en privilégiant un traitement en collaboration avec le secteur privé.

 

Le Reich reconnaît l’homicide involontaire comme délinquance qui doit être tranchée devant un tribunal spécifique, avec des peines correctionnelles. Il adopte des mesures spécifiques pour des groupes à risques (dont les malades mentaux).

 

Le Reich poursuit la révision de la procédure pénale en analysant l'introduction d'un système d'aveu négocié.

 

Le Reich établit un programme d'urgence pour l'application des peines. Ce programme comporte entre autres les mesures suivantes:

- l'extension de la capacité carcérale existante,

- un cloisonnement efficace des détenus adapté aux différents types de criminalité et à la durée de la peine

-         une extension et une exécution effective des peines alternatives 

Une action concertée et cohérente permettra de lutter efficacement contre les réseaux criminels. Une action en profondeur devra être menée afin de s’attaquer aux sources de ces fléaux, par une stabilisation des régions ayant connu un conflit violent et par une lutte efficace contre les éléments subversifs qui facilitent la tâche des recruteurs des éléments criminels.

 

Les Citoyens estiment que la fermeté est importante et ont donc raison de l'exiger de la part des autorités. Pour cela, il faut des institutions qui soient identifiables et à la mesure de l’attente des Citoyens.  Des institutions performantes constituent la condition de base pour réaliser la pérennité de la Nation et des garants de son autorité. »

 Ah ça, mais ? ? ? ! ! !……On me signale aimablement que ces sinistres archives d’une époque révolue auraient servi de base à la note de formation d’un animal politique des Territoires du Nord !!!...Merde alors ! ! !…Mais que faire ? ? ?…Aux urnes, citoyens ? ? ?Okéééééé dis ! ! ! Mais alors funéraires, les urnes …   

19:16 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |