25/11/2006

THE AIRWICK PROJECT

phoque

 

A ce sujet et fort à propos d'ailleurs, Yves de Jonghe D'Ardoye, le truculent connétable franco-belge connu à Ixelles et ailleurs pour sa collection de casquettes, nous déclarait il y a peu :

"Non, je n'ai jamais fait partie du réseau Spartacus !!! Je m'insurge en faux contre ces accusations. D'ailleurs, j'ai très bien connu Militis!  Même si je n'ai jamais sauté une kolwézienne… Je veux dire, de leur vivant… Parce que maintenant, bonjour l'Airwick! Enfin bon, je veux dire que mêmes vivantes…Comment dire ?.....Allez, il suffit de se promener à Matongé quand souffle une légère brise de terre et vous verrez, ça dégage sec…Alors, morte, vous imaginez ! Bon, morte de quelques heures, voire d'une journée, passe encore, mais bien faite,  JAMAIS !!!"

 

Gageons que l'Histoire retiendra surtout de lui son projet révolutionnaire de pureté raciale par la construction d'un mur pharaonique à géométrie non-euclidienne entourant Matongé :

"Oui, l'idée m'est venue un soir, à la période des défilés de mode, je ne sais trop pourquoi, alors que j'étais en train de regarder ma Betamax d'Escape from New York…L'idée d'une gigantesque réserve naturelle entourée de fils barbelés électrifiés et traités au curare ET de diffuseurs Airwick avec des hauts-parleurs diffusant des messages du genre "le parfum du jour est fraise"…Ça doit venir d'un vieux feuilleton, Les Maquinet-Baiwir, peut-être…  A ce propos, on dit toujours que c'est mon feuilleton préféré mais l'autre jour, le président du parti m'a dit "Yves, le parti évolue.  Tu dois évoluer aussi! Et j'ai compris!  Maintenant, je regarde Desperate Housewives !

 Mais bon,  le projet est bloqué… Pourtant, comme le disait Roger Laboureur à ses enfants, ce sont les fonds qui manquent le moins…Non, je ne comprends pas, vraiment…La S.P.A., peut-être…Ou alors le Jardin Extraordinaire ?..."

 

Et Yves de nous déclarer tout de go :

"Mais je n'ai jamais eu le pr…la ch….enfin non : je démens catégoriquement avoir jamais rencontré Himmler! Je veux dire, de son vivant. Ni du mien d'ailleurs… Je m'insurge contre ces insinuations! Ceci dit, il avait quand même un diplôme d'agronomie. Moi, j'aime bien l'agronomie : c'est propre, c'est net. Le retour à la terre, aux saines valeurs du terroir…..Sigh…Enfin…Mais de toutes façons, la complainte du phoque en Alaska, c'est quand même beau comme une crêche … Même s'il faut rester vigilant contre les forces judéo-maçonniques"…

 

De toutes façons, y a pas de blacks dedans, hein ? Comment "si "? On m'aurait menti ? MAIS ?! VOUS ENREGISTREZ???!!! COUPEZ!!!!! DONNEZ-MOI ÇA!!!!! ÇA NE PASSERA JAMAIS !!!! VOUS N'ËTES PAS DE VRAIS JOURNALISTES!!! …VOUS ETES DES ANARCHISTES!!! DES REBELLES!!! DES SYNDICALISTES !!!!!! SI ÇA NE TENAIT QU'A MOI, TOUS CES NEGRES JUDEO-MAÇONNIQUES SERAIENT KARCHERISES A LA JAVEL!!!! ET D'AILLEURS, LES CHEQUES-REPAS, JE SUIS POUR !!!!!!! S'ensuivent des bruits de verre cassé, diverses éructations difficiles à reproduire mais ressemblant à s'y méprendre à de l'araméen à l'envers, des sons étouffés (oempf…oempf…oempf…)comme si on enfonçait le micro dans un orifice quelconque, puis le silence ressemblant à s'y méprendre à la complainte du susdit phoque.

A ce jour, les deux grands reporters Gérard Dumortier et Guy Lemaire ainsi que Yves Dejonghe d'Ardoye n'ont pu être retrouvés. Seul cet enregistrement retranscrit aussi fidèlement que possible subsiste. Du moins, de leur vivant…

 

La semaine prochaine, nous tenterons de répondre à la question suivante : "Gérard Dumortier et Guy Lemaire étaient-ils vraiment de grands reporters ?..."

 

 

20:28 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |