23/09/2006

BRUXELLES PERD UN DE SES PLUS ANCIENS DISQUAIRES

Mes excuses faites à l'Arlequin, rien ne m'empêche de reposter la lettre ouverte et non ordurière de l'ami Alain, sans commentaire de ma part...

 

"VOILA, DORENAVANT, JE NE TRAVAILLERAI PLUS A L'ARLEQUIN.  CETTE DECISION A ETE PRISE LORS DE NOTRE DERNIERE REUNION ET CE A UNE MAJORITE DE VOIX.             

LES EFFORTS QUE J'AI MIS EN BRANLE POUR RENDRE UN TANT SOIT PEU DE VIE A L'ARLEQUIN D'EN FACE, AU 8, RUE DE L'ATHENEE (IXELLES) N'ONT PAS EU LE TEMPS DE PORTER LEURS FRUITS: LES TENSIONS ACCUMULEES AU LONG DES ANNEES ET LA VOLONTE DE REPARTIR SUR DE NOUVELLES BASES ONT PROVOQUE CE CHOIX.              

MERCI A VOUS TOUS QUE J'AI RENCONTRES AU FIL DES ANS DEVANT OU DERRIERE LES COMPTOIRS DES MAGASINS.      

ALAIN."

 

 

                              

20:34 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.