17/04/2006

GODLOSERS, ONE POINT

-         Dis, tu as déjà entendu parler du génocide des Juifs ?

-         Houlà, un point Godwin !

-         Un QUOI ???

-         Un point Godwin. Tu ne CONNAIS PAS ??? Je t’explique parce que sinon, la police du web peut te créer des problèmes. Cette « loi » s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion qui dure amène les esprits à s'échauffer et à remplacer les arguments par des insultes. Comme le nazisme est souvent considéré comme la pire des idéologies, c’est perçu comme une insulte et c’est une manière de clore la discussion…

-         Houlaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, mais je ne savais pas ça moi !!! Et pourquoi Godwin ?

-         Ben, ça a été inventé par Mike Godwin…

-         C’est qui ?

-         …………….

-         Alors, c’est qui ?

-         Minute, je me renseigne…

-         Alors, tu trouves ?

-         Oui, voilà, alors c’est un attorney texan, il connaît donc le droit et il a aussi écrit un livre sur les cyberrights ; c’est également un chercheur, il a donc tout naturellement cherché quelque chose et il a trouvé la loi Godwin…

-         Et cette loi, elle est scientifiquement prouvée ?

-         Euh, au Texas oui, mais c’est le Texas !

-         Donc si je veux parler des sévices corporels sur les Noirs et Latinos par des gardiens d’extrême-droite dans les prisons texanes ou boraines, je peux pas ?

-         NON, SURTOUT PAS !!!

-         Et le génocide arménien ?

-         NON, MALHEUREUX, même le mot « génocide » est strictement interdit sous peine de recevoir des points Godwin !!!

-         MON DIEU TOUJOURS ! Et qui donne ces points ?

-         Hé bien, des surfeurs avertis, des bloggeurs qui forment une petite communauté et dont la caractéristique principale est de s’immiscer dans des forums de discussion qui ne les concernent pas pour dialoguer strictement entre eux afin de décerner des points Godwin, tout en espérant que les « coupables » ne savent pas de quoi il s’agit. Ce qui leur donne probablement un sentiment de puissance…

-         Donc, pas de nazisme, pas de génocide, pas d’extrême-droite ?

-         Non, rien de tout ça sinon tu vas te ramasser plein de points et tu auras l’air ridicule aux yeux de la communauté des initiés du web…

-         MAIS !!?? C’est la porte ouverte au révisionnisme, au négationnisme !!! C’est pas une forme de censure ?

-         Oui, on pourrait dire ça si quelqu’un se sert de cette théorie texane de manière extrême…

-         Mais !? C’est la gestapo des forums !!!

-         Houlà, ça, ça vaut TROIS points Godwin, ça !

-         Oui mais bon je ne m’y retrouve plus, moi, avec tous ces rites mystiques secrets occultes caché du Web !!! Enfin… Et à quoi on reconnaît les donneurs de points ?

-         Ben d’abord, ils ne s’expriment que par des morceaux de phrases, style sms, ils utilisent une écriture phonétique, leur esprit de synthèse est inexistant et ils considèrent automatiquement un texte qui dépasse cinq mots comme sujet à caution . On les reconnait aussi à leur look branché, coiffé-décoiffé, barbe de trois jours savamment entretenue pour faire grungy-mtv qui vit toujours chez papamaman. On les reconnaît aussi à leur boules à zéro et à leur boucs. C’est très trendy. (Un peu comme Lagaf dont on dirait qu’il a une brosse à WC usagée collée au menton…) Et aussi à leur regard énigmatique qui se veut profond et lourd de sens… Ou encore aux signes cabalistiques réchauffés qu’ils utilisent après tout le monde sur leur homepage, style PROJET AIRWICK ou d’autres trucs du style, comme par exemple des photos post-zozos très designs, vues mille fois et tellement indicibles que les mots me manquent. Enfin, tout ce qui fait tendance, quoi…

-         Donc, si j’ai bien compris, ils stigmatisent par exemple les internautes qui parlent de la censure des régimes totalitaires en leur attribuant des points Godwin, ce qui est en soi une autre forme de censure ? Et en plus, sans vérifier le bien-fondé de cette « théorie » basée sur du vent…

-         Oui-oui, c’est assez joliment exprimé…

-         Mais alors, on peut encore parler de quoi sur le web ?

-         De sujets qui ne fâchent pas…

-         Comme quoi ?

-         Je sais pas moi, la pêche au cachalot au bazooka, la recette du pâté gaumais, la grossesse nerveuse d’Anne-Marie Lizin, les godes en forme de Santons de Provence, la vie sexuelle des Inuits le jour, les noces d’or à Kinkempois, la bave aux commissures des lèvres péniennes de Deejay Reynders, la tragédie du Bois du Cazier dont on ne parlera jamais assez, les résultats du voetbal-club de l’Atelier Protégé Reine Fabiola ….

-         Mon Dieu mon Dieu mon Dieu, et moi qui croyais qu’Internet n’était censuré par personne !!!...

-         Hé bien si, par ses propres utilisateurs !

-         Bon. Je sais ce qu’il me reste à faire. Je ferme ce putain de PC et je m’en vais lire un bon bouquin, tant qu’on en a encore le droit…

-         Oui, c’est vrai que ça commence à puer tout-à-coup… Un petit coup d’AIRWICK s’impose…

- Tout-à-fait! On devrait d'ailleurs décerner des points GoDin à ces garants de l'ordre moral sur le ouèbe!... TART !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

14:21 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.