31/03/2006

LETTRE FERMEE AUX NERDS SEVISSANT SUR LE WEB

 

Dans mon article précédent, je faisais allusion à ces internautes nauséabonds qui sous le couvert de l’anonymat, s’empressent de faire supprimer des textes heurtant leur sensibilité profonde. Hé bien, il existe une autre sorte de websurfers puants, qu’on peut qualifier de nerds, geeks, wankers ou encore branleurs.

 

En effet, ayant fait référence sur le forum des blogs à la censure dont j’ai été victime (voir :http://communication.skynet.be/index.html?l1=communication&l2=forum&l3=home&l4=&a=posts&p1=78741&p2=&p4=ORD ), j’ai reçu toute une série de réactions intéressantes mais aussi, et toujours des 2 mêmes, exactement la même réponse quoi que j’écrive : « et hop, un point Godwin ! ». Ne connaissant pas ladite expression, je suis allé voir sur Wikipedia et j’ai trouvé ceci :

 

« La loi de Godwin fait partie du folklore Usenet. En 1990, Mike Godwin énonça la règle empirique suivante : « Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison avec les nazis ou avec Hitler s'approche de un » (…) Cette « loi » s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion Usenet qui dure dans le temps amène peu à peu les esprits à s'échauffer et à remplacer les arguments par des insultes. Le nazisme étant souvent considéré comme la pire des idéologies, toute comparaison avec un mouvement de ce genre est considérée comme le signe de l'échec de la discussion, du moins si le sujet de départ était très éloigné. On estime alors qu'il est temps de clore le débat, dont il ne sortira plus rien de pertinent, pour repartir sur des bases saines. On dit alors qu'on a atteint le « point Godwin » de la discussion. L'expression point Godwin a, par extension, également pris un autre sens : un point Godwin est un point donné au participant qui aura permis de vérifier la loi de Godwin en venant mêler Hitler, le nazisme ou toute idéologie peu flatteuse à une discussion dont ce n'est pas le sujet. »

 

Que constatons-nous ? Premièrement des websurfers « avertis » qui connaissent UNE chose (ou deux peut-être) et qui interviennent dans des débats qui ne les concernent pas et ne les intéressent apparemment pas, en dialoguant entre eux et en faisant étalage du peu de culture qu’ils disposent, à savoir des fragments de « théories » prémâchés qu’ils glanent ça et là sur le Web et dont ils ne maîtrisent ni les tenants ni les aboutissants.

 

Exemple :

 

MOI : « De 2 choses l'une: soit tu mentionnes ça pour faire étalage de ta culture de websurfer averti et tout le monde est content. Soit tu veux dire que je me contente d'insulter les gens qui ont porté plainte ainsi que Skynet, donc que je m'éloigne de mon sujet et que la discussion en devient stérile. Dans ce cas, je précise que je ne considère pas que mes propos sont des insultes vides de sens mais au contraire qu'il y a un réel parallèle entre la privation de la liberté d'expression sur Skynet et ce qui caractérise les régimes totalitaires. Je ne veux pas faire d'amalgame mais des anonymes qui font pression pour t'empêcher de t'exprimer, sous le couvert de bons sentiments, ça pue et ça ressemble furieusement à certaines périodes nauséabondes de notre histoire. L'enfer est pavé de bonnes intentions.

Maintenant, mettre des tags lourds de sens pour se donner de l'importance en se plaçant "au-dessus" de la mêlée, oui, ça doit être tendance... (…)  Et il se trouve, très cher websurfer averti, que je suis assez féru d'Histoire, plus particulièrement celle du Troisième Reich et que je lis donc pas mal à ce sujet, dont des ouvrages assez pointus. Autrement dit, je pense savoir de quoi je parle, moi et je ne lance pas d'accusations à l'emporte-pièce, comme par ex des tags cheap... Une bonne leçon d'Histoire ferait le plus grand bien à certaines personnes en leur faisant découvrir les similitudes entre passé et présent et les empêcherait peut-être donc de dire des conneries... Pour cela, encore faut-il lire de vrais livres et pas uniquement les websites... »

 

LE BRANLEUR : « Et de deux (points Godwin)...Quant à ma culture j'essaie de la laisser dans son pot de confiture... »

 

L’AUTRE BRANLEUR : « Hum, selon le sens premier du point Godwin, c'est 1 par sujet. Ici, il s'enfonce, certes, mais reste avec son unique point. Ne gaspillons pas les points Godwin à tout va, on en aura encore bien besoin »

 

Nous avons donc à faire à deux djeuns (au vu des photos branchouilles) qui, comme tant d’autres, polluent le web avec leurs commentaires grotesques et vides de sens et qui font étalage de leur inculture de geeks. Ce qui est plus grave, c’est que les branleurs précités qui « se foutent de tout » parce que c’est tendance, du style Michael Youn ou Cauet, balancent des morceaux de pseudo-théories sans les avoir étudiées au préalable. Car nous avons ici à faire à de vrais nerds et un nerd, ça n’étudie pas les choses en profondeur, ça surfe.

 

Mais pourquoi est-ce grave dans le cas présent ? Parce que résumer les rapports au nazisme et à l’extrême-droite en général à de simples insultes sous prétexte que le rapport est indirect voire inexistant (et je dis et redis que l’atteinte à la liberté d’expression est une des caractéristiques principales des dictatures et que les dérives actuelles, notamment en Flandre, sont là pour nous le rappeler),  on n’est plus très loin du négationnisme et du révisionnisme.  Ce qui est aussi une forme de censure…

 

Maintenant, faites lire tout ce qui précède aux deux branleurs précités et vous n’aurez probablement pour toute réponse que « et encore un point Godwin ! ». Ce qui est non seulement con et dangereux mais aussi très confortable puisque ce faisant, ils se placent ainsi au-dessus des autres, ce qui leur donne l’impression fausse d’être supérieurs. Ils essayent probablement ainsi à transcender quelque complexe d’infériorité par un complexe de supériorité, ce qui est un moyen pratique pour ne pas perdre la face.

 

Triste constat de ces jeunes qui n’ont pour toute vision (biaisée) du monde que des fragments épars d’idées trouvées sur les sites de chat, les forums et le Web en général.

 

La meilleure chose à faire, quand vous tombez sur ce genre de pollution virtuelle, c’est encore d’y rester indifférent et de laisser ces petits cons se branler mutuellement sans que personne ne les lise.  Tant qu’ils ne souillent que leurs écrans… En tout cas, moi je ne lis plus leurs éjaculations précoces mais je vous suggère d’aller jeter un coup d’œil à l’adresse précitée:

 

http://communication.skynet.be/index.html?l1=communication&l2=forum&l3=home&l4=&a=posts&p1=78741&p2=&p4=ORD )

 

Vous y reconnaîtrez immédiatement leurs photos tendance glandeurs MTV, ce qui vous permettra de leur jeter des pierres si vous les croisez un jour dans l’un ou l’autre bar virtuel branché. Voire de leur offrir un exemplaire de LA BRANLETTE A L’USAGE DES NULS…

 

Inutile d'ajouter que je leur refuse bien sûr tout droit de réponse...

 

 

17:32 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

godwin ce qui est evident aussi c'est que les "moderateurs" laissent faire. Dans ton blog tu ne peux blesser les fan de "mat..." mais dans le forum n'importe qui peut se foutre des autres. Tu aurais donc bien fait d'écrire ta chronique sur "mat..." directement dans le forum!!! a+/-

Écrit par : citadines | 31/03/2006

... Faire une montagne de trois fois rien.

Écrit par : Cederik | 31/03/2006

D'ACCORD, en effet, c'est accorder trop de crédits à des bétises émanant d'individus spécieux mais que veux-tu, j'ai mes nerfs de temps en temps... Ceci dit, je vais effectivement aussi mettre cette chronique sur ce forum parasité par des fouteurs de merde...

Écrit par : SON OF BLOG | 01/04/2006

ah... Et le fait de carrément leur refuser un droit de réponse, ce n'est pas nier une démocratie que tu valorises tant?
Tout en sachant bien sûr que comme la discussion se trouve sur le forum, ils répondront à tes messages de toute façon...

Écrit par : Blondie | 03/04/2006

réponse à BLONDIE : tu as raison Je m'attendais à ce commentaire. Mais bien sûr qu'ils répondront sur le forum! Je veux seulement dire par "leur refuser tout droit de réponse" que je ne les lirai pas vu la teneur répétitive et stupide de leurs "réponses" ("encore un point godwin, un"; "il s'enfonce"; "un 2ème point", etc)...

Écrit par : son of blog | 03/04/2006

------------- bandes de cinglés

Écrit par : ------------ | 21/04/2006

Les commentaires sont fermés.