08/03/2006

LA TRUIE EST EN ELLE...

Anne-Marie Lisier, revenue de ses vacances au soleil à Guantanamo, vient d’affirmer avec un aplomb sans cesse renouvelé que les conditions de détention s’y sont humanisées. Fort bien. Mais encore faut-il faut préciser qu’Anne-Marie a uniquement rencontré les autorités et n’a jamais pu parler aux détenus. Cela ne l’a cependant pas empêché de tirer des conclusions passablement hasardeuses, pour ne pas dire olé-olé. Comment interpréter ce comportement troublant ? A qui profite ce genre de discours ? Qui a payé son voyage et à quoi a-t-il au juste servi ? Combien de fois est-elle allée à selle pendant son minitrip ? Et d’où viennent ses étranges lacérations sur son corps rougeaud et bedonnant ? Pour y répondre, je vous invite à la lecture d’une petit fiche pédagogique qui, je l’espère, vous aidera à mieux comprendre le comportement de ce singulier mammifère…

 

 

 

 

 

 

 

 

ETUDE  SCIENTIFIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le classement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          EMBRANCHEMENT  :              VERTEBRES

               
CLASSE            :          MAMMIFERES

               
ORDRE            :      ARTIODACTYLES

     
  FAMILLE          :              SUIDES

                         
GENRE ET            :    SUS SROFA DOMESTICUS
                         
ESPECE                            ( porc domestique )

      Artiodactyle: ongulé ayant un nombre pair de doigts à chaque patte. ( Les artiodactyles forment un sous-ordre comprenant les ruminants et les porcins ).
       
Suidé: mammifère ongulé à quatre doigts par patte et à fortes canines, tel le pécari, le sanglier, le porc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anatomie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cochon a un groin: son nez .
Dans sa bouche, il a des dents : des canines très développées , des incisives inclinées vers l'avant.
Le porc peut courir très vite malgré son apparence . Le nombre de vertèbres du cochon varient entre 50 à 68 . Le record mondial de petits cochons est de 34 bébés d'un coup. La truie n'est pas morte. Normalement, une truie fait de 6 à 18 bébés. Sa peau s'appelle la
couenne,en dessous il a une
couche de graisse: le
lard. Il a des poils fins et raides appelés soies. Le cochon est omnivore ( il mange de tout) et vertébré. Il fait partie de la famille des suidés. Il existe le cochon d'Inde : cobaye , le cochon de lait  :  petit cochon qui tète encore.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L 'élevage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Introduction :
        Il existe plusieurs types d'élevage: l'élevage fermier, l'élevage intensif ( ou industriel ). Après l'engraissement, les cochons partent après l'abattoir soit dans un atelier de découpe, soit chez le charcutier.
L'habitat :
        Tous les endroits ne conviennent pas à l'élevage du porc, il leur faut des locaux propres, secs, ensoleillés, à l'abri du vent et bien aérés.
        Quand l'élevage a lieu en plein air, les cochons vivent dans des abris préfabriqués et sont en liberté dans les prés.

        L'élevage peut se pratiquer aussi en intérieur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La technique d'élevage :
      Avant que le cochon arrive à l'abattoir, il se passe beaucoup de choses. Le verrat peut se reproduire à 7 mois, mais dans un élevage moderne, le verrat se reproduit à 9 ou 10 mois. A la naissance, l'éleveur aide les petits à sortir puis il place les porcelets sous une lampe à infrarouge pour qu'ils n'aient pas froid. Une truie met bat 2 fois par an 8 à 12 porcelets. L'allaitement est de 3 à 7 semaines. Puis on les engraisse et ils partent à l'abattoir.
L'alimentation :
    L'alimentation d'un cochon est très variée et très complète. Dans  la nature, les cochons mangent des glands, des châtaignes,. Dans un élevage, les cochons mangent des céréales, des tubercules, des légumes, du fourrage, des sous-produits industriels végétal et  animal, des produits laitiers et d'autres (mélasse, eau grasse).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les truies gestantes

Le cochon est un animal curieux et social qui aime jouer et se prélasser au soleil. Il est dit que le cochon est aussi fidèle et affectueux qu’un chien. La truie (femelle du cochon) a un instinct maternel très développé.

Dans la nature, elle construit un nid fait de branchages et de feuilles pour préparer l’arrivée de ses petits tandis qu’en élevage intensif, la truie est condamnée à vivre avec sa portée à même le béton et au milieu des excréments.

Elle commence à être inséminée à l’âge de 6-8 mois pour produire 10-12 porcelets 114 jours plus tard. La truie est enfermée tout au long de sa misérable vie dans une cage métallique nommée stalle. Son corps et sa tête sont entravés de telle façon qu’elle n’a pas de place pour bouger et toucher ses petits avec son museau, ce qui lui cause une immense détresse.

Au cinquième jour après la mise bas, elle sera de nouveau inséminée. Les petits sont retirés à la mère au bout de 2-3 semaines, alors que dans la nature une truie allaite ses petits pendant près de 3 mois.

Certaines études ont montré que lorsqu’une truie est placée dans une stalle pour la première fois, elle est prise de panique et s’épuise des heures durant à tenter de s’enfuir, à un point tel qu’elle finit par perdre connaissance.

Par l’ennui et l’incompréhension de cette incarcération, les truies finissent par développer d’irréversibles troubles psychologiques, cela se traduit par des jours entiers passés à "mordre" la barre en fer de leur cage.

Il est aussi commun de voir des truies avec des pattes cassées, abcès, pneumonies, ulcères, coupures et lacérations à cause des barres de métal et du sol en béton.

Plus de 95 % de la production porcine (viande de porc) en provenance de ce type d’élevage se retrouve dans notre assiette. C’est vrai qu’un bon jambon Daerden, ça peut le faire…

La semaine prochaine, nous parlerons des difficultés de transport rencontrées par les pédophiles à mobilité réduite. D’ici-là, soyez toujours plus nombreux à envoyer des lettres d’insultes à Philippe Geluck. Notez que lui envoyer une veste toujours retournée du bon côté, ça peut aussi le faire…

 

18:35 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.