10/12/2005

VLAANDEREN ÜBER ALLES!

Encore un petit effort, on y est presque. En France, on tente de solutionner le problème du nettoyage ethnique sous le couvert d'émeutes provoquées par une politique antisociale, autogénérant donc ses propres mesures de salubrité publique. Chez les Ricains, on utilise soit la guerre en Irak soit les catastrophes naturelles intempestives pour se débarrasser des noirs, latinos et chômeurs. En Flandre, ils ont trouvé LEUR solution finale: le Mur de la Langue.

 

Or donc, dans les riantes contrées du Nord, certains politiques utilisent le prétexte de l'unilinguisme pour bouter hors de leur logement des allocataires sociaux. Or si des personnes ont recours aux logements sociaux, c'est qu'elles se trouvent en situation de précarité, ce qui va malheureusement souvent de pair avec un manque d'éducation et peu ou pas d'accès à la culture. Donc à moins que le gouvernement flamand dispense gratuitement des sessions d'immersion linguistique intensives, dont l'efficacité me laisserait assez dubitatif, ces gens vont se retrouver manu militari à la rue. D’où l’équation suivante : IK BEN ARM = IK KAN GEEN NEDERLANDS SPREKEN  = BUITEN.

 

Je disais donc: patience, on y arrive tout doucement. Car si dans un premier temps, il est question de droit à l'existence décente, ce qui est me semble-t-il un droit fondamental, qu’en est-il du droit à l'existence tout court? Tout semble en effet se passer comme si, de par leurs racines culturelles différentes, les Wallons devenaient lentement indésirables dans ces donc fort riantes contrées du Nord. Quelle va être l'étape suivante ? Les regrouper dans des réserves concentrationnaires situées dans des communes à facilités ethnocidaires ?

 

On en vient alors à se poser la question suivante: souhaitons-nous être associés encore longtemps à un peuple dont les dirigeants ont une vision de plus en plus HITLERIENNE de la politique ? Ce qui amène une autre question : les Flamands soutiennent-ils vraiment leurs décideurs ? Apparemment, pour plus de 60%, oui. Quand je vous disais qu'on y arrivait tout doucement… Question de souche germanique arrogante, hautaine et eugénique, peut-être…

 

J’ai une vision du futur glorieux de la Flandre Souveraine : des émissions de téléréalité où de sympathiques germains vêtus de cuir noir et équipés de fusils de chasse à infrarouge chassent de vilains animaux wallons incultes et muets dans de gigantesques réserves naturelles truffées de pièges à ours. Façon Planète des Singes. Mais pas de panique, Büchenwald ne s'est pas fait en un jour…


18:42 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

:-´( Quelle coincidence bizarre. J'ai trouvé votre blog en cherchant les paroles d'André Bialek...
Je voulais juste vous dire que votre commentaire m'a fait mal.
Bien sûr, il contient des vérités profondes - du non-sens n'évoquerait que l'indifférence - mais je pouvais pas m'empêcher d'être choqué par le ton propagandiste que vous adoptez.

Je comprends vos frustrations, je les partage même! C'est dégueulasse comment on parle des Wallons, des immigrants, des chômeurs, des fumeurs... bref, de tout ce qu'on appelle différent. Et ce n'est pas seulement le cas ici, toute l'Europe semble bouger vers l'extrème droite... et ça fait peur...

Ce que vous voyez à ce moment dans la politique flamande, c'est une stratégie dégoutante et flamingante des anciens politiciens du VU.
Ce parti a cessé d'exister et les membres ont infiltrés dans tous les partis politiques flamands.

Mais svp, ne croyez pas que tous les flamands pensent comme eux. Même pas 60%, comme vous déclarez. En dépit de ce que les média disent.
J'ai honte des flamingants, vous savez. Je ne m'appellerai jamais flamande... Et je connais plein de néerlandophones qui pensent comme moi.

Restons Belge tout simplement...

(Excusez-moi pour les fautes de langue. Mon français n'est pas très bien.)

Écrit par : Lene | 12/01/2006

Oops Je n'avais pas vu votre disclaimer. :)

Ben, ça ne change pas grand-chose... Mais je voudrais quand-même ajouter que vos autres textes m'ont fait bcp rire...

Écrit par : Lene | 12/01/2006

Les commentaires sont fermés.