04/12/2005

DES KARCHERS POUR DISNEYLAND

En France, il faut bien dire qu’ils n’ont rien compris aux révoltes des banlieues. Premièrement, POURQUOI ? Hé bien, sans être sociologue, je dirais que ce genre de phénomène n’est pas spécialement étonnant quand on parque des allochtones non dépigmentés dans des fosses à bestiaux à la périphérie des grandes villes tout en leur faisant miroiter les mirages de la réussite sociale au travers des médias et en particulier de la pub : un allochtone qui réussit à se faire une place au soleil est celui qui est devenu complètement autochtone en reniant ses racines, croyances, modes de vie, etc. et qui se voit récompensé par l’octroi du pouvoir d’achat via un job, diverses cartes de crédit et éventuellement un poste ministériel. Les autres, ben, il faut bien avouer qu’ils en ont un peu marre de ne pas avoir de pognon ni de Visa et ils le disent de la seule manière qu’ils connaissent. Et ça, ça fait un peu désordre. D’où, deuxièmement : COMMENT les éliminer ? Facile, comme l’a dit cette petite salope de Sarko, utilisons le karcher et bien sûr les flics, toujours prompts, comme dans les états du sud des USA, à ratonner, sodomiser à coup de crics ou humilier les « gens de couleur » en leur pissant, éjaculant ou déféquant dessus…Mais, diantre, ça n’a pas marché ! Au contraire, ça n’a fait qu’amplifier un mouvement (auto-)destructeur pas spécialement intelligent ni productif mais pas spécialement étonnant non plus, quand on sait la politique sociale que la droite mène actuellement, qui est exactement la même que celle que la gauche a mené avant… Aux Etats-Unis et particulièrement à la Nouvelle-Orléans, ils ont été un tantinet plus malins, c’est-à-dire nettement plus cyniques…

 

Le phénomène des cyclones de forte magnitude est quelque chose de redouté depuis des années et des scientifiques ont créé d’excellentes simulations des conséquences de pareils fléaux. Sous l’administration précédente, un organe a été mis en place en Louisiane pour établir toutes sortes de plans d’urgence face à de telles catastrophes climatiques. Sous Bush Jr, on leur a coupé les crédits, utilisés pour envoyer Noirs, Latinos et chômeurs se faire exploser en Irak, et on a mis en place des fonctionnaires totalement incompétents au sein dudit organe. Résultat de ce qui ne semble aucunement être une grossière erreur d’appréciation mais plutôt un intelligent calcul : les quartiers riches et touristiques ont été équipés de barrières hautement efficaces et ont donc été épargnés alors que les quartiers pauvres, majoritairement noirs, ont été pourvus de barrières absolument inappropriées et inefficaces et ont donc fort logiquement été inondés, leurs habitants ayant été priés manu militari de décamper et de ne pas y revenir. De surcroît, il n’est nullement envisagé de reconstruire les quartiers pauvres mais bien de les transformer en d’immenses bacs de rétention au bénéfice des quartiers riches. Objectif inavoué : le nettoyage ethnique de la Nouvelle-Orléans et sa transformation en un Disneyland pour touristes friqués et bien propres sur eux. Ils n’ont pas eu besoin de karcher, là-bas, pour se débarrasser de la racaille chère à Sarko : il leur a suffi d’attendre un phénomène climatique, aberration elle-même largement provoquée par leur politique énergétique anti-environnementale et leur mode de vie, qui fait d’ailleurs tache d’huile (c’est le cas de le dire) jusqu’ici quand on voit tous ces connards roulant en 4X4 en pleine ville, véhicules hyper-polluants et contribuant donc au dérèglement climatique ET arborant de superbes pare-buffles à l’avant. Moi je n’ai jamais vu de buffles en pleine ville. Mais alors, à quoi peuvent bien servir ces stupidités rutilantes ? Mais ne serait-ce pas tout simplement des pare-SDF ???

 

En résumé, les Ricains, passés maîtres en matière de cynisme, ont le pétrole ET les idées…


18:52 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.