20/10/2005

FABIOLA, WALIBI ET AUTRES SEDIMENTS

Nonobstant ce qui précède ou peut-être pas, la drogue n'en demeure pas moins un fléau qui touche une population de plus en plus jeune. Il n'est ainsi pas rare qu'un gamin de sept ans sniffe son premier rail de coke à l'occasion de sa première communion ou qu'une fillette de 12 ans se fasse son premier shoot à la St Nicolas, devant les yeux émerveillés de ses parents qui attribuent l'air hébété de l'innocente bambine à une overdose de massepain. Mais cela peut parfois commencer dès la naissance.

Ainsi, ces bourgeoises peroxydées qui passent de l'ecstasy à la douane, les précieuses pilules étant dissimulées dans les langes de leurs bébés et donc malheureusement parfois aussi dans le fondement de ces derniers… Or je me dois d'être totalement franc avec vous: il y a pire. Bien pire.

Car que dire de ces mères indignes qui cachent des langes dans leur stock d'héroïne? Avec comme douteuse conséquence que leurs rejetons sniffent les susdits langes et s'envoient de ce fait sur orbite, au su et à l'invu de leurs parents. Que dire aussi, même et surtout si ça n'a rien avoir, de ces cathéters qui tombent en permanence sur d'innocents voyageurs ferroviaires ? Que penser de ces grands brûlés branchés à des caténaires ? Que faire de ces taches de smegma durci sur le corps roidi d'André Cools dont les analyses ont révélé de troublantes similitudes avec certains sédiments retrouvés sur le Suaire de Turin ? Et pourquoi a-t-on caché la découverte de petits Somaliens morts dans les sous-sols de Walibi peu après les tueries du Brabant ? Pourquoi Fabiola a-t-elle récemment déclaré qu'elle ferait son coming-out de camionneuse en portant son truc en plumes le jour où le Prince Philippe avouerait avoir réussi l'amalgame d'être un homme et une femme?

Ce sont de graves problèmes de société que les médias choisissent pourtant d'occulter, préférant nous effrayer en brandissant la menace d'une pandémie de matches de voetbal de plus en plus nombreux ou rediffusant inlassablement d'anciennes séries de cape et d'épée avec Ronny Coutteure, voire de nouvelles séries d'handicap et d'épée avec Mimie Mathy… Ah la la, il n'y a vraiment plus de saison et en plus le fond de l'air est frais… Soupir…


09:26 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.