18/10/2005

LA PANDEMIE DU MALE DOMINANT

C'est pas qu'ils nous les brisent menu menu avec leur pandémie de grippe aviaire mais c'est tout comme. Premièrement, c'est un risque purement théorique qui profite surtout aux fabricants d'anti-grippaux et vaccins dont rien ne prouve qu'ils seront d'une quelconque efficacité en cas de mutation effective du virus et sur lesquels les alberts se ruent avec la plus grande des imbécillités. Vont ptêt stocker du sucre aussi, comme en 40, ça peut toujours servir…

Deuxièmement, ce risque pour l'instant hypothétique est comme d'habitude relayé avec moult efforts par nos médias qui font tout ce qu'ils peuvent pour mettre la pression sur les alberts décérébrés, leur insufflant une peur inutile et les incitant à rester cloîtrés chez eux entre quatre planches, pardon, murs… A croire qu'ils ont des actions avec les susdits fabricants et le patronat en général, pour qui ce genre d'effroi généralisé est du pain béni, dans certaines contrées aussi appelé hostie.

Car pendant qu'on parle d'une pandémie, on évite les motifs de fâcherie: les sdfs qui crèvent dans les caniveaux à Liège; le bordel dans le non-marchand; les syndicats passés de l'autre côté du canon et qui se diluent dans le patronat; les vols et viols de nuit au-dessus de Zaventem et dans les hôpitaux surpeuplés; l'abrutissement des masses par la téléréalité et les soi-disant talk-shows "culturels" qui ne distillent que du vide (voir Geluck chez les gauchos caviars de Ruquier); l'assujettissement de l'homme aux lois du grand marché unique, la soi-disant élimination de la dette de pays africains conditionnée à un "ajustement structurel" qui n'a pour d'autre but que de déstructurer encore plus ces sociétés, d'éradiquer leurs cultures et de faire rentrer des deniers dans la manne des congloméRATS; la dominance du mâle guerrier et destructeur sur la femme dans à peu près tous les secteurs, les seules exceptions étant celles où afin d'accéder au pouvoir, certaines femmes se mettent à agir en homme (Thatcher, Joëlle Milquet, Condoleeza Rice (avec pour celle-ci, la circonstance aggravante que c'est une Noire reniant ses origines en agissant comme une Blanche), Yulia Tymoshenko, Elio, etc); le Vieux du Vatican qui prône le sida en Afrique et canonise une vieille merde de l'Opus Dei; et j'en passe et des meilleures…

En ce qui me concerne, la seule chose qui est vraiment pandémique, c'est la connerie…





15:38 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

SUPERBE! Fais attention:on va s'habituer! Ecris une merde, pour changer!!!

Écrit par : alain | 19/10/2005

Bravo ! Lecteur assidu depuis la naissance de ce blog et un tout petit peu fier "d'y être pour quelque chose", souvent admiratif quand il s'agit de la forme, pas toujours d'accord avec le fond, il fallait bien que je m'exprime au sujet de ce dernier message ! Je le trouve tout simplement excellent. C'est clair, c'est net et c'est vachement bien écrit, ce qui ne gâche rien... Bien vu !

Écrit par : Marcelinito | 20/10/2005

Les commentaires sont fermés.