18/10/2005

CAC 48

Or donc que voilà un bien beau weekend d'écoulé sous les ponts et chaussées. CAP 48 a en effet atomisé ses recettes de l'an passé et nous en conviendrons tous, tout cela est fort joli et primesautier. Mais ce qui est surtout grandiose, c'est la belle hypocrisie qui se cache derrière tout ce tralala. L'espace d'UN weekend, allez je vais être bon prince, d'UNE semaine, on PENSE aux personnes handicapées, on fait comme si pour nous elles existaient VRAIMENT. Alors que le reste de l'année, on les évite parce qu'elles sont différentes et qu'on en a peur ou qu'elles nous dégoûtent. Mais CAP 48 nous donne l'occasion, à vous comme à moi, de jouer aux mécènes et de nous donner une bonne conscience masquant le fait que généralement, les handicapés sont tout bonnement invisibles à nos yeux, quand nous passons le plus clair de notre temps à nous préoccuper de nos actions en bourse ainsi que de nos bourses ou gonades. Tout cela est donc joli-joli, vous en conviendrez. Mais je m'en voudrais de gâcher la fête en en rajoutant une couche. Parce que tout ce tintouin était quand même beau comme une crèche. Comme une crèche ? Vraiment ? Car il ne faudrait pas non plus verser dans l'angélisme purulent. En effet, les handicapés ne sont pas TOUS bien gentils et propres dans leurs têtes, impression qui ressort de cette fort belle opération. Il y A des handicapés pédophiles. Il y A des handicapés pervers. Il y A des handicapés égocentriques et narcissiques. Et il y a PROBABLEMENT des handicapés nécrophiles dans les écoles du Borinage. Et VRAISEMBLABLEMENT des handicapés coprophages administrant des rites initiatiques aux enfants de chœur de certaines sacristies de la Basse-Sambre voire de Laeken...

Car il faudrait voir à ne pas oublier, que nenni non point, que les handicapés SONT des personnes comme les autres...

Et pour vous en convaincre, allez donc jeter un coup d'œil à http://www.aaltra-roadmovie.com/accueil.php ...

Et si D'AUCUNS pensent qu'il y a une faute dans le titre, ils se mettent le doigt dans le nid d'amour. Or donc, celui ou celle qui trouve le jeu de mots, ma foi assez facile, gagnera son propre poids en smegma ou en prépuces christiques, au choix...

09:57 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.