06/07/2005

LA METAMORPHOSE DES CLOPORTES

Vous êtes-vous déjà retrouvés coincés dans un train avec des fonctionnaires wallons alcoolisés beuglant des conneries et autres vulgarités tout en riant grassement, très contents d'eux-mêmes?

Le visage tuméfié, porcin, la peau grumeleuse et boursouflée, les yeux chassieux, remplis d'un liquide jaunâtre semblant sortir d'un urinoir de gare de banlieue, ils présentent de tels signes de dégénérescence qu'on dirait qu'ils ont muté. Tout se passe comme si ces humanoïdes vociférants avaient régressé sur l'échelle de l'évolution et se situaient en dessous de l'humain, quelque part entre le cloporte et le cafard. S'exprimant au moyen d'onomatopées wallonnes gutturales le plus souvent incompréhensibles, ils aiment généralement s'adresser aux jeunes filles en leur lançant des "Vous voulez une bière, mamoiselle?" ou "Faut pas avoir peur, mamoiselle, on n'est pas méchants!"… Probablement le seul moyen d'exprimer leur virilité vu qu'ils ne doivent pas souvent être érectiles avec les kilolitres d'alcool qu'ils s'envoient…

C'est à cet instant précis, pris au piège dans le temps et l'espace avec ces choses subanimales, que vous vous dites qu'on devrait avoir le droit de les tirer à vue…

Ni conscience ni raison…


08:11 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.