29/06/2005

VLAAMSE PRIMITIEVEN

Le ciel poudroie au dessus des prés azurés. Les phacochères hululent dans les forêts mordorées. Une brise de terre souffle paisiblement sur la Flandre profonde. Alors que se reproduisent gaiement les politiciens à facilités, que les vieilles merdes votent Vlaams Belang et que retentissent les meuglements bellico-primitifs des Van Rompuy, Dedecker et autres Covelier. Sans oublier la diva De Gucht et son dédain souverain et germanisant. Le complexe de supériorité et l'arrogance ont un prix.

DE HEL VAN VLAANDEREN

Leurs enfants ne seront pas fiers. Peut-être leur jetteront-ils des pierres…

Mais faut-il pour autant leur souhaiter un long et douloureux calvaire?

 La question mérite en effet d'être posée…

09:16 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2005

BLANCHE NEIGE ET LES QUATORZE BOULES

Auparavant, la mode capillaire chez les mâles friqués en mal de rut semblait être la transplantation de cheveux, que ceux-ci proviennent de cadavres encore chauds ou de leur propre toison pubienne, voire des poils de leur fondement. Exemples: Soeur Elton John ou Fabiola
 
La nouvelle mode dans une certaine frange de la populace masculine semble actuellement être la boule à zéro avant l'âge et ce, pour des raisons diverses: calvitie naissante non assumée, ça fait branché, ça fait facho et DONC viril, ça glisse mieux lors des rapports, etc...
Exemple: Phil Collins, ce sympathique compositeur de chansonnettes pour Disney
 
Ce qui est amusant, c'est que le cinéma porno suit la même mode: alors que dans les seventies, les touffes goulues étaient à l'honneur, on assiste depuis les eighties à une épilation de plus en plus prononcée et maintenant complète des toisons dorées. Exemple: Arlette Vincent
Mais c'est également vrai pour les hardeurs et les mâles virils en général, genre flics de choc, qui vont jusqu'à s'épiler entièrement les jambes et qui, sans le savoir, suivent une vieille coutume folklorique homosexuelle...
 
Phil Collins pourrait donc aisément se recycler dans le hard et tourner de mémorables scènes de HEAD-FUCKING dans des versions X de classiques Disney où ses éclatements pelviens seraient probablement moins douloureux que sa musique d'ascenseur...
 
Fermons les yeux et imaginons un instant le beau Phil en train d'explorer de visu le nid d'amour des sept nains dans un ascenseur. Ca serait beau comme une crèche...

09:32 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/06/2005

JP 2 ET LE BEAU PAYS DE HERVE

Achtung! Les âmes damnées du Vatican organisent un vote on-line pour une béatification immédiate de JP2, le célèbre serial killer africain. Quoi de plus normal puisque, à l'instar de la politique-spectacle, la religion est devenue un commerce et JP2, un produit dérivé hautement vendable, dont la béatification imminente va entraîner une hausse de ses valeurs en bourse, au grand bénéfice de ses nombreux actionnaires, la Banque du Vatican, l'Opus Dei, les Rose-Croix, la Léproserie de Motril, Lionel Jospin et bien d'autres...

Il faut donc s'attendre à un tsunami (terme actuellement très en vogue dans les médias et utilisé à tort et à travers tant par les journaleux que les politiques) de figurines à l'effigie du Saint-Père: JP s'enfonçant dans un petit Africain en ahanant "Tu le sens maintenant, le corps du Christ, tu le sens ?"; JP faisant subir des rites initiatiques à des petits compagnons du Renouveau Charismatique; JP en harnet de cuir fouettant Msgr Léonard implorant en latin sa maîtresse d'être encore plus dure; JP testant la solidité d'une barre à mine dans un bear bruxellois lors d'une soirée Vaticano au Baroque; etc, etc; les possibilités sont infinies et les positions de l'Eglise de plus en plus fermes, c'est là que réside toute la beauté du geste...

Des actions commerciales en partenariat avec de grandes marques sont également à prévoir: Pope-burger à base de chair de prépuce du Saint-Père, écœurant et fatal pour la foi; boisson lactée et revigorante prélevée à même les gonades de JP; gel vaginal prémarital à double action lénifiante et infibulante; préservatif Dura Lex Sed Lex autodéchirant, spécialement fabriqué pour nos amis africains, asiatiques, indiens, borains, etc. Là aussi, les perspectives sont ébouriffantes et les effets saisissants

Finalement, le Pape, c'est comme du vieux Herve, plus c'est faisandé, mieux ça se vend…

(Ca vaut aussi pour la pédonécrophilie sur le web mais ça, c'est une autre histoire…)

 

Pour plus d'infos: www.herve.be

 


11:13 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/06/2005

LEVI STRAUSS ET LES FORUMS MONDAINS

Dominique Strauss-Kahn, l'ancien superministre socialiste français de l'économie, nous parle de son dernier livre, Parcours d'un économiste dévoyé:

"J'y montre comment j'ai renié et perverti les principes fondamentaux de neutralité et de distanciation de tout bon économiste en faisant acte de soumission à un parti politique et en orientant et donc biaisant mes réflexions; comment mes interventions médiatiques privilégient l'image par rapport au contenu; comment, après avoir ardemment défendu le "oui" en faveur du référendum constitutionnel, j'ai adopté dans les débats télévisés au lendemain du scrutin, une attitude de mépris souverain et de haine viscérale à l'égard des membres de mon propre parti favorables au "non" et comment j'ai arboré un sourire non dissimulé de satisfaction béate quand lesdits membres se sont vus sanctionnés; comment le socialisme peut s'accommoder de l'ultralibéralisme sauvage et comment j'ai ardemment combattu pour la déliquescence de la gauche en favorisant un socialisme libéral qui, n'étant finalement que la version propre sur elle du libéralisme social, est un remède souverain contre les affres de la mauvaise conscience et les remises en question; j'y montre finalement de façon flagrante comment, à force de fréquenter les plateaux de télévision et les forums économiques mondains, je suis devenu le BHL de l'économie…"

Didier Reynders nous donne ses impressions sur cet opus flamboyant:

"C'est vraiment un grand homme, il synthétise tout ce que j'aurais voulu être. J'ai tout fait pour arriver à son niveau: j'ai été et je continue à être arriviste et carriériste; j'ai écrasé tous ceux qui se sont trouvés sur mon chemin; je me suis fait adouber par mes pairs et tel un poisson-chiotte, charognard collé aux écOuilles des gros poissons, je me suis propulsé dans le sillage de mon maître-à-penser; j'ai organisé une grande opération d'amnistie fiscale afin d'être dans les bonnes grâces des nantis et bien plus encore… Mais ça n'a pas suffit! Car voyez-vous, comme tout est une question d'image, avec la gueule de médecin-contrôle transgénique que je me paye, comment voulez-vous séduire les foules? Je suis tellement laid qu'on dirait que j'ai muté! C'est bien simple, ma femme vomit chaque fois qu'elle me voit nu et je dois me vidanger dans mon rottweiler de Tasmanie! Mais je m'égare…

Dominique, lui, il présente bien. Il a les cheveux gris. Il s'adresse aux journalistes et aux foules agglutinées d'un ton paternaliste, condescendant, le sourire toujours aux lèvres, mêmes anales. Moi, j'ai beau essayer, je ne réussis qu'à être arrogant, méprisant et agressif. Ce qui me rappelle mon Rottweiler. Généralement j'aime les femmes mais parfois… (SOUPIR)…"

En fait, c'est tout-à-fait faux.

Ou l'est-ce ?

Mais quelle importance dans un monde où les émotions véhiculées par l'infotainment et la politique-spectacle priment sur le contenu du message.

As they say, the SHOW must go on…




15:53 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/06/2005

LES FRERES HAPPART, PATRIMOINE DE L'HUMANITE

Il faudra bien qu'un jour les sociologues se penchent sur les Frères Happart, qui ont livré une inestimable contribution non seulement à la Wallonie mais à la Belgique toute entière.

Ce sont premièrement d'éminents linguistes qui ont su créer une diction wallonne alternative n'ayant d'équivalent à aucune langue ou dialecte connu, sauf peut-être (vaguement) au sumérien. Pour cette raison, on peut donc parler fièrement d'exception culturelle wallonne…

En deuxième lieu, et cet aspect de leurs travaux est peut-être moins connu du grand public, ils ont publié d'importants ouvrages scientifiques sur des sujets passionnants. J'en donne ici une liste non exhaustive: De la tectonique des plaques boraines; L'influence du houblon sur les zones érogènes du mineur; Pour une hygiène bucco-génitale au conseil communal; De la turgescence des jumeaux en fleurs et de l'art de se purger mutuellement le système; et bien sûr Du pugilat comme préliminaire amoureux chez le Wallon à Facilités

Troisièmement, à l'instar d'autres frères wallons célèbres, ils ont réalisé des films captivants, même si ceux-ci n'ont pas eu le succès escompté. Qu'on se rappelle par exemple No milk today, l'intéressant docudrame sur le viol d'une laitière perfor(m)é(e) et filmé(e) par les deux réalisateurs à l'âge de 12 ans; Nonnes et barres à mine, un moyen métrage consacré à la vie monastique dans la Basse-Sambre; Touché royal, un long métrage avorté pour cause de dissensions artistiques avec le producteur où ils projetaient d'introduire une mini-caméra dans le fondement de la reine-mère afin d'y filmer le comportement des petits parasites familiers dans ce biotope particulier. Pour être exhaustif, signalons enfin Le charnier extraordinaire, un téléfilm romantico-historique sur le génocide fouronnais avec Ronny Coutteure et Arlette Vincent…

Non contents de cumuler toutes les qualités précitées, ce sont aussi d'ardents explorateurs. Nous nous remémorons en effet tous avec émotion leur extraordinaire expédition dans les Hautes Steppes de Poméranie à la recherche de restes fossiles permettant d'étayer leur thèse quant à l'existence de cellules souches non souillées au PS...

Il serait injuste de clôturer cet article sans évoquer les talents d'inventeurs des frères. N'affirment-ils pas en effet avoir mis au point un wc quantique, dont les effets seraient saisissants et ouvriraient des perspectives ébouriffantes dans bien des domaines!!!

Il serait donc temps de rendre à César (pas l'immense artiste actuellement mort et compressé) ce qui lui appartient et de déclarer nos deux joyeux et sympathiques bienfaiteurs patrimoine anal de l'humanité, tout comme l'Urinal de deux autres truculents siamois, Etienne Davignon et Maurice Lippens, ces vieilles choses bienveillantes qui nous gouvernent…

Ci-dessus: une photo des sémillants Happart Brothers dans leur fougueuse et pétulante jeunesse…





16:56 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/06/2005

POURQUOI ???

On serait en droit de se dire que la question la plus importante que les Belges peuvent se poser actuellement est "Pourquoi ne sommes-nous pas consultés au sujet de cette Constitution (Bancale)Bancaire?"

Ce serait cependant passer sous silence d'autres zones d'ombre du Royaume, que je m'en vais vous soumettre sous forme de questions…

1) POURQUOI Fabiola est-elle constamment (as)saillie par un sanglier en rut rôdant en quête de chair fraîche (!) dans les Serres de Motril ?

2) POURQUOI un vaste réseau souterrain de caches est-il dissimulé sous le Palais Royal et que signifie cet amoncellement d'os retrouvé tous les lundis dans les poubelles de Laeken ?

3) POURQUOI le chœur des 500 moines sodomites de Kinkempois a-t-il absolument voulu animer la finale de Génies en Herbe ?

4) POURQUOI des milliers de personnes font-elles le même rêve d'Hervé Hasquin chantant "Toute ma vie, j'ai rêvé d'être une hôtesse de l'air!…" tout en se caressant frénétiquement l'anus devant une foule compacte de camionneurs en rut ?

5) POURQUOI Willy Claes, le célèbre accordéoniste pétomane, s'est-il subitement mis à composer des cantates à la gloire des petits borains victimes de violences policières et autres sévices corporels exotiques ?

6) POURQUOI Roberto d'Orazio, le conducteur de bulldozer transsexuel, a-t-il été aperçu en train de déambuler onctueusement dans les mines de sel de Motril ? Et quel rapport y aurait-il avec le fondement de la Reine-Mère ?

7) POURQUOI les retraités de la Basse-Sambre sont-ils si souvent retrouvés le canal pénien éclaté dans leur arrière-cuisine ? Et comment expliquer la présence de barres à mine dans leur caniche nain ?

8) POURQUOI le Théâââââââââtre ROYAL de Namur ne propose-t-il JAMAIS d'adaptation scénique de "Je suis frigide… pourquoi ?" de Max Pécas ?

9) POURQUOI peut-on de plus en plus souvent observer des flics en train de copuler sur les autoroutes gaumaises ?

10)POURQUOI personne n'a-t-il encore pensé à remplacer les bandes des pneus crevés sur les susdites autoroutes par des bandes pour flics crevés, une bonne partie des petits hommes bleus ayant en effet découvert immédiatement après l'acte qu'ils étaient en fait des HOMOSEXUELS refoulés et s'étant par conséquent suicidés sur place?

11)POURQUOI les taches solaires semblent-elles avoir une influence sur les performances des stars wallonnes du X ?

12)POURQUOI le député flamingant Eric van Rompuy et ses coréLÉGIONNAIRES persistent-ils à se comporter comme des Primitifs Flamands en affichant une attitude belliciste renvoyant directement aux invasions germaniques ?

13)POURQUOI Karel de Gucht, le diplomate ethnocentriste, n'a-t-il pas encore tenté de violenter une soubrette noire tout en déclarant par la suite, d'un air arrogant, hautain et germanisant :"Non, non, mes propos ont été mal interprétés: quand j'ai dit que j'aimais tâter du bois d'ébène, cela voulait en fait dire que la négritude, je suis pour…"?

14)POURQUOI les nuits de pleine lune, quand souffle une brise de terre, le cœur des petits louveteaux se serre-t-il quand au fond des bois résonnent d'envoûtantes mélopées païennes scandées par Paul LOUKA ?

15)POURQUOI certains randonneurs empruntant des tronçons obscurs du réseau RaVel ne réapparaissent-ils jamais ? Y a-t-il un lien avec ces cars pour le 3ème âge à destination du Mélipark, de Plopsaland, de Lourdes ou de Motril qui rentrent sans leurs vieux ? Où disparaissent nos vieux ? Seraient-ils achevés, recyclés et mangés comme certaines rumeurs le laissent entendre ???…

Après avoir médité sur ces questions parsemant l'inconscient collectif belge, la semaine prochaine nous évoquerons les étranges déjections royales retrouvées sous le Plan incliné de Ronquières…

Et pour finir, quoi de plus suave qu'une citation du grand poète étrusque A. Urbain qui, si elle n'égale pas les fresques de Folon en grandeur d'âme, n'en reste pas moins émouvante de naïveté primitive:

"Hé bien, je suis en différé de la Place St Pierre où vient de retentir une clameur sourde et populaire annonçant selon toute vraisemblance l'érection de Benoît XVI qui vient de la mettre bien profond dans le nid d'amour des défenseurs de la procréation assistée et du libre arbitre en général et c'est un saint homme et est-ce que quelqu'un a vu ma bouteille de J&B ou merde ???…"

Et là, une fois de plus, nous sommes cernés par la poésie…

 




11:01 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/06/2005

TOUT EST-IL VRAIMENT BON DANS LE COCHON ?

Or donc,
par un beau matin où le soleil poudroyait au dessus de notre riante capitale, un voleur de disques sévissait allégrement dans plusieurs disqueries de seconde main du Centre. Pris sur le fait alors qu'il tentait de revendre les articles volés, il s'en fut accompagné des gentils disquaires forts mécontents au commissariat le plus proche, où il nia en affirmant que la marchandise lui appartenait. Les gentils disquaires eurent beau tempêter et fulminer, rien n'y fit. Car ce qu'ils ne savaient que trop bien, c'était qu'ils avaient affaire à des vilains policiers tristement réputés pour leur adhérence à certaines thèses extrêmes, et nous ne parlons pas de l'extrême-centre. Arriva ce qui ne devait pas arriver, ils furent promptement éconduits par la triste police d'Etat qui déclara qu'il n'y avait aucune preuve que la marchandise n'appartenait pas au monsieur, à qui ils DÉLIVRÈRENT UNE ATTESTATION selon laquelle les beaux disques étaient bien sa propriété. Quant aux gentils disquaires, ils furent courtoisement mais fermement priés de ne plus y revenir.
Touriste, si l'envie te prend de visiter ce haut lieu de la culture, de la tolérance, de l'intelligence, de la démocracie et de l'ouverture à l'autre en général, sache que le beau commissariat se trouve à deux pas de la Grand Place...

09:05 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |