28/06/2005

BLANCHE NEIGE ET LES QUATORZE BOULES

Auparavant, la mode capillaire chez les mâles friqués en mal de rut semblait être la transplantation de cheveux, que ceux-ci proviennent de cadavres encore chauds ou de leur propre toison pubienne, voire des poils de leur fondement. Exemples: Soeur Elton John ou Fabiola
 
La nouvelle mode dans une certaine frange de la populace masculine semble actuellement être la boule à zéro avant l'âge et ce, pour des raisons diverses: calvitie naissante non assumée, ça fait branché, ça fait facho et DONC viril, ça glisse mieux lors des rapports, etc...
Exemple: Phil Collins, ce sympathique compositeur de chansonnettes pour Disney
 
Ce qui est amusant, c'est que le cinéma porno suit la même mode: alors que dans les seventies, les touffes goulues étaient à l'honneur, on assiste depuis les eighties à une épilation de plus en plus prononcée et maintenant complète des toisons dorées. Exemple: Arlette Vincent
Mais c'est également vrai pour les hardeurs et les mâles virils en général, genre flics de choc, qui vont jusqu'à s'épiler entièrement les jambes et qui, sans le savoir, suivent une vieille coutume folklorique homosexuelle...
 
Phil Collins pourrait donc aisément se recycler dans le hard et tourner de mémorables scènes de HEAD-FUCKING dans des versions X de classiques Disney où ses éclatements pelviens seraient probablement moins douloureux que sa musique d'ascenseur...
 
Fermons les yeux et imaginons un instant le beau Phil en train d'explorer de visu le nid d'amour des sept nains dans un ascenseur. Ca serait beau comme une crèche...

09:32 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.