10/05/2005

GUY MATHOT ET LE SUAIRE DE THURIN

Guy Mathot n'est plus. Mais il a été. Il a même été au centre d'à peu près après toutes les malversations ayant défrayé la chronique judiciaire belge de ces vingt, voire trente dernières années. Surnommé "le Bon Docteur", ne s'est-il pas en effet attelé à construire un Grand Œuvre destiné à rester dans les annales belges? Passons sous silence ses faits d'armes les plus connus (Agusta, les Ballets Béjart, les affaires de coprophilie dans l'enseignement,… ) et concentrons-nous sur un épisode moins connu du grand public mais pas moins intéressant pour autant: l'énigme du Suaire de Thurin, ayant entraîné dans son sillage l'assassinat du Pape Jean-Paul Ier. Il est de notoriété publique que l'authenticité dudit Suaire est entachée de doutes, en particulier depuis la découverte de taches suspectes s'étant révélées être du sperme. Jésus n'ayant pas pu avoir d'orgasme pour cause de rigor mortis, ce jaillissement séminal ne pouvait avoir qu'une source extérieure. Des analyses d'ADN furent donc effectuées sur ordre du bon Jean-Paul Ier qui mirent en cause les gonades de notre bon maïeur. Celui-ci ayant des liens très étroits avec la Cosa Nostra, il fit procéder à la mise à mort dudit JP1, ceci expliquant la présence non seulement d'une tête mais du corps entier d'un cheval dans la lit pontifical au moment de la découverte du corps roidi. Quant à Cools, il aurait été sacrifié afin de détourner les soupçons. Mais comment expliquer la présence de ces taches blanchâtres fort peu ragoûtantes ? C'est là que le mystère s'épaissit. Au moment de mourir, notre bon Guy aurait en effet proféré ces mots pour le moins étonnants: "La Fuite en Egypte est un leurre……Michel Daerden détient la Clé de l'Enigme……Lui seul peut empêcher l'Affaissement Pelvien de Fabiola……" Et dans un dernier souffle, il rendit l'âme. Comme on le voit, dans ce contexte, les Tueries du Brabant ne peuvent pas être attribuées au Bon Docteur, celui-ci ne pouvant en effet être simultanément occupé à la construction d'un Grand Œuvre et à des besognes aussi anecdotiques

La semaine prochaine nous aborderons l'influence des travaux de Leni Riefenstahl sur l'œuvre d'Hergé et de Stéphane Steeman…

D'ici-là, ne soyez pas sages…



09:26 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.