04/05/2005

NAMUR ET LES BEAUFS

Il est bien connu que Namur est une petite ville catholique et bourgeoise. Mais pas uniquement. A côté des collets-montés et autres pête-secs, sans compter les dealers et racketteurs albanais, elle est aussi un véritable vivier, que dis-je, un BIOTOPE pour les beaufs. On peut classer cette intéressante faune en diverses sous-catégories. Prenons-en 3 au hasard:

A)Le beauf 4/4

Signes particuliers: comme son nom l'indique, conduit un 4/4 (ou un Humvee, ces jeeps de l'armée américaine qui explosent en Irak), entretient soigneusement une barbe de 3 jours parce que ça fait viril, arbore une coiffure limite paracommando, aime le football, casse du pédé, aime bien l'amitié virile avec ses potes et diverses donzelles décérébrées le samedi soir à la Ferme Blanche de Malonne, regarde les sports extrêmes à la TV, conduit de manière extrême en rentrant de la Ferme pour bien montrer qu'il en a une grosse, baise sa femme de manière extrême devant la TV parce qu'il veut pas rater l'émission de TF1 sur les Monster Trucks…

B)Le beauf training

Pas vraiment quart-monde mais n'a pas beaucoup de sous pour s'habiller autrement qu'en training Kappa, avec les baskets et la casquettes qui vont avec, a par compte trouvé les sous pour le home cinéma et la parabolique (pour toutes les chaînes de cul), porte une chaînette dorée, fait ses courses à l'Aldi, au Lidl et chez Wibra, se nourrit exclusivement d'hamburgers faisandés et de Cara-Pils, aime aussi le voetbal, écoute Johnny, dont il porte le T-shirt acheté sur le marché, ne baise jamais sa femme parce qu'il est toujours bourré, ou alors s'il essaye quand même, se trompe et enfile son chien, généralement un caniche nain…

C)Le beauf bodybuildé

Arbore une coiffure paracommando, fait du bodybuilding, prend des substances exotiques pour gonfler ses muscles, aime bien rigoler avec ses potes dans les douches de la salle de muscu, du style se frapper mutuellement les fesses avec un essuie mouillé et trouver ça très amusant (qui a dit "excitant" ?), vous désosse si vous suggérez que c'est peut-être un pédé refoulé, fait souvent carrière à la police, dans les brigades spéciales d'intervention, enfin partout où on peut casser du moutouf (et se toucher entre potes sous la douche, donc), pratique les sports extrêmes, les Camel Trophies et autres raids en Amazonie pour retrouver le corps de Philippe de Dieuleveult (et le baiser, mais n'essayez JAMAIS de le lui suggérer!), sodomise ou fist-fucke sa femme, la sœur de sa femme, la meilleure amie de sa femme, la cousine de sa femme, est généralement incapable de dire si la petite partenaire simule ou pas, d'ailleurs il s'en fout, vote en secret extrême-droite, n'a pas connu MILITIS ni BOB DENARD mais aurait bien voulu…

(Il est à noter que le beauf peut cumuler des caractéristiques des catégories A et C…)

En résumé, si vous vous reconnaissez dans l'une ou l'autre de ces catégories, venez dans cette RIANTE et TOLERANTE petite ville, vous vous y sentirez comme un poisson dans l'eau, une eau ayant un goût de chiottes…

 

 



14:56 Écrit par SON OF BLOG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

bravo 10/10 pour ton regard sur les beaufs,
j'aurais pas fait mieux.
On peut aussi s'attaquer à la faune Carolo
il y a très peu à modifier a ton article
Bravo

Écrit par : KARAMAN | 09/05/2005

Les commentaires sont fermés.