19/08/2007

N'OUBLIONS JAMAIS...

 holocaust

Afin de ne jamais oublier, il est parfois bon de se replonger dans les heures les plus sombres de notre Histoire… 

« La Force du Peuple (extraits choisis)

 

Notre pays se trouve à un tournant. Des évolutions importantes sont en cours ou s’annoncent.

Tout moment de changement demande une gestion énergique et une main ferme.

Le Reich entend assurer cette gestion énergique, être cette main ferme. 

Ce gouvernement a de grandes ambitions et la ferme volonté de les concrétiser. Il a confiance dans les possibilités du pays et dans la Force de la Nation. Ensemble, nous pourrons placer notre pays sur les rails d’une croissance économique. Ainsi pourrons-nous aborder l’avenir avec confiance.

 

La sécurité constitue une condition de base pour une existence heureuse et une foi croissante en la Nation. Garantir la sécurité constitue une mission essentielle pour les autorités.

Nous devons continuer à oeuvrer dans la voie de la lutte contre la criminalité, à assurer une administration rapide et correcte de la justice et à veiller à une stricte application des peines.

 

Les Citoyens du Reich sont actifs et veulent travailler. Le travail les intègre dans la société et les valorise. Le travail est, davantage encore que le revenu, un outil d'épanouissement, de sens de la vie et d'intégration. Le Reich offre une multitude d'opportunités à ceux qui veulent travailler; il assure une meilleure rémunération à celui qui travaille et est sévère pour celui qui ne veut pas travailler.

 

Le Reich reconnaît l’importance d’une politique territoriale internationale et vise à cette fin une collaboration au sein d’un « Office international pour l’Espace vital» (Lebensraum)

 Pour inciter les gens à travailler et à travailler plus longtemps, travailler doit être attractif. Vivre aux crochets de la société ne peut être plus intéressant que travailler. Et nous devons éviter que les travailleurs plus âgés quittent prématurément leur travail. 

Le Reich s’attelle à des objectifs chiffrés à l’égard des citoyens d’ascendance non-germaniques. Les objectifs chiffrés sont des objectifs concrets qui supposent un contrôle constant. Les autorités s’imposent ces objectifs chiffrés et le secteur privé est également encouragé à proposer des objectifs chiffrés.

 

Le Reich examinera comment il peut simplifier le statut des intellectuels sur le plan administratif.

 

Le Reich simplifie également la loi sur le travail et encourage et valorise une activité saine des jeunes.

 

Le Reich prendra des initiatives destinées aux handicapés.

Il améliorera les performances de leur rééducation.

 

Le Reich s’engage en outre à respecter le quota pour handicapés et encourage le secteur privé à élaborer des objectifs chiffrés pour ce groupe-cible.

 

Les efforts d’apprentissage tout au long de la vie doivent être renforcés sensiblement.

 

L'extension de la migration jouera un rôle à l'avenir pour répondre à des tensions sur le marché de l'emploi, pour éviter que des travailleurs étrangers ne se retrouvent en grand nombre dans des circuits illégaux, pour éviter la concurrence déloyale menée par des entreprises de mauvaise foi qui utilisent les circuits illégaux.

 

La loi sera adaptée afin de permettre un meilleur suivi des étrangers sur notre territoire.

 

Le Reich accordera une attention particulière à la situation de malades chroniques.

 

Le Reich apporte d’urgence une réponse définitive à des questions spécifiques relatives à la santé et au handicap lourd.

 

L’obligation alimentaire dans les quartiers pauvres doit être simplifiée.

 

Un programme de soins pour personnes âgées démentes retient une attention particulière.

 

Il y a lieu de rechercher activement des possibilités d’accueil appropriées pour les personnes souffrant d’un handicap mental.

 

Pour garantir notre approvisionnement en gaz , le Reich veille à ce que la politique menée au niveau des coûts permette d’investir dans la capacité de stockage de gaz.

 

Le Reich évaluera les besoins en nouveau matériel roulant en fonction des objectifs à réaliser.

 

Il poursuivra la politique de concentration des installations et soutiendra les initiatives permettant l’acheminement des marchandises jusque dans les centres.

 Celui qui respecte nos valeurs fondamentales, s’adapte à nos coutumes et apprend notre langue est le bienvenu. Qui frappe à notre porte, reçoit une réponse rapide. 

Dans le cadre du Lebensraum, le Reich élabore une liste de pays d’origine sûrs.

 

Dans la cadre de la politique d’immigration, le Reich participe aux programmes de réinstallation de réfugiés qui séjournent dans un camp, sans perspective de retour ou d'intégration dans leur pays-hôte. Il sera vérifié sur place si ces gens répondent aux critères du Reich.

 

La politique de retour et d’éloignement doit se faire de manière ferme et définitive. Elle est en effet le point final d'une politique d'immigration. Tout étranger reçoit la possibilité d'entamer une procédure sur laquelle l'autorité devra se prononcer dans un délai raisonnable afin qu’il soit rapidement informé de sa situation juridique. Toutefois, lorsque l'on n'obtient pas de droit de séjour, il faut en accepter les conséquences, sinon les procédures n'ont aucun sens. Le retour volontaire et indépendant est privilégié. Celui qui le refuse est écarté de manière définitive. Tout étranger censé quitter le territoire est invité à s’inscrire à un programme de retour volontaire axé sur la réintégration dans le pays d’origine ou toute autre mesure alternative.

 

Le Reich mène une politique d'éloignement effective et compte pour cela sur la coopération de la police locale. Il adaptera, le cas échéant, la loi relative à la fonction de police. Le Reich investit en une capacité supplémentaire des camps de travail.

 

Le Reich entreprendra les mesures nécessaires à l’application la plus uniforme possible des dispositions légales relatives au regroupement des éléments subversifs.

Les procédures de regroupement entamées au sein du Reich doivent être évaluées.

 Des pas importants ont été faits dans la lutte contre les mariages entre races. Maintenant que les mariages interraciaux sont considérés comme des délits, il convient également d’enregistrer toutes les tentatives de mariage interracial. Ce qui permettra la collecte de données statistiques. 

Le Reich investit en des capacités d’accueil spécifiques, avec restriction de la liberté de circulation, pour les familles avec enfants qui attendent leur éloignement.

 

Les camps de travail doivent rester un régime d’exception. Ils ne peuvent être utilisés que dans l’optique d’un éloignement à très brève échéance (définitif). La présence d’enfants dans ces camps doit être condamnée au niveau des principes. Le Reich prévoit des alternatives à la détention d’enfants et de personnes vulnérables.

 

Le séjour et l’intégration peuvent se traduire par l’obtention de la nationalité, et non l’inverse. L’obtention de la nationalité  requiert, par conséquent, un séjour légal illimité et ininterrompu suffisamment long ainsi qu’une propension à s’intégrer, en ce compris une connaissance suffisante de notre langue nationale.

 

Le Reich à pour mission d’offrir un cadre législatif et judiciaire garantissant la réalisation effective des droits et devoirs. Les gens ont besoin de savoir ce qui est interdit ou non. Ils appellent de leurs voeux une lutte sévère contre la criminalité. Ils veulent une autorité objective et cohérente qui leur garantisse sécurité et équité entre Citoyens de même souche.

 

Les changements doivent se concentrer sur la prévention de conflits et de la criminalité, sur une solution efficace et finale dans un délai raisonnable. L’application des peines doit être dotée de moyens humains et matériels suffisants pour permettre l’application effective des peines  et l’accompagnement efficace de personnes condamnées.

 

Un Plan en matière de sécurité est rédigé. Ce plan coordonne la politique criminelle, la politique d’exécution des peines et la politique de prévention. Le Reich prévoit la rationalisation des initiatives de prévention existantes afin d’harmoniser les procédures de contrôle.

 

Le Reich prend des initiatives afin d’organiser le traitement intégral des dossiers de criminalité au niveau de la police secrète, par l’intermédiaire de l’Enquête policière d’office. Le Reich prévoit, à cette fin, une coordination avec le système des Sanctions administratives

 

L’introduction de la politique de réaction immédiate passera également par une augmentation du recours aux peines civiles et réparatrices.

 Le Reich mène une politique axée sur la dissuasion effective, en associant traitement et répression. 

Chaque établissement pénitentiaire doit prévoir un projet en collaboration avec le secteur privé. Les résultats doivent faire l'objet d'un contrôle par établissement.

 

En vue de lutter efficacement contre la délinquance sexuelle, dont l’homosexualité, le Reich prendra les initiatives suivantes :

- Veiller à assurer une prise en charge au sein des prisons et des camps des auteurs majeurs et mineurs d’infractions à caractère sexuel, y compris les rapports entre personnes de même sexe

- Renforcer le suivi des délinquants sexuels, dont les homosexuels;

- Examiner la possibilité d’utiliser les nouvelles techniques dans le cadre du suivi des délinquants sexuels.

 

Le Reich examine si la modification du droit sanctionnel des jeunes permet d'intervenir et d'agir efficacement contre toutes les formes de criminalité juvénile, également pour les très jeunes auteurs. Il met en place un enregistrement systématique des jeunes criminels ainsi que la création de brigades-jeunes.

 

Le Reich prévoit un encadrement des malades mentaux en privilégiant un traitement en collaboration avec le secteur privé.

 

Le Reich reconnaît l’homicide involontaire comme délinquance qui doit être tranchée devant un tribunal spécifique, avec des peines correctionnelles. Il adopte des mesures spécifiques pour des groupes à risques (dont les malades mentaux).

 

Le Reich poursuit la révision de la procédure pénale en analysant l'introduction d'un système d'aveu négocié.

 

Le Reich établit un programme d'urgence pour l'application des peines. Ce programme comporte entre autres les mesures suivantes:

- l'extension de la capacité carcérale existante,

- un cloisonnement efficace des détenus adapté aux différents types de criminalité et à la durée de la peine

-         une extension et une exécution effective des peines alternatives 

Une action concertée et cohérente permettra de lutter efficacement contre les réseaux criminels. Une action en profondeur devra être menée afin de s’attaquer aux sources de ces fléaux, par une stabilisation des régions ayant connu un conflit violent et par une lutte efficace contre les éléments subversifs qui facilitent la tâche des recruteurs des éléments criminels.

 

Les Citoyens estiment que la fermeté est importante et ont donc raison de l'exiger de la part des autorités. Pour cela, il faut des institutions qui soient identifiables et à la mesure de l’attente des Citoyens.  Des institutions performantes constituent la condition de base pour réaliser la pérennité de la Nation et des garants de son autorité. »

 Ah ça, mais ? ? ? ! ! !……On me signale aimablement que ces sinistres archives d’une époque révolue auraient servi de base à la note de formation d’un animal politique des Territoires du Nord !!!...Merde alors ! ! !…Mais que faire ? ? ?…Aux urnes, citoyens ? ? ?Okéééééé dis ! ! ! Mais alors funéraires, les urnes …   

19:16 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2007

DRESDEN 1977

dresden

 

En leur temps pionniers du vynil d'occasion, les beaux magasins bruxellois l'Arlequouille accusent une très légère perte de vitesse ne pouvant être comparée qu'avec l'état de Dresden à la fin de la guerre 40-45 : départ d'un des fondateurs, licenciement sec du deuxième, accueil pour le moins tiède de la part des joyeux amis-organisateurs dans le magasin du centre historique et donc touristique, ouvertures tardives (jusqu'à 2 (DEUX !)) heures de retard, commandes aléatoires, dissensions internes, gestion des stocks hasardeuse, conseils juridiques particulièrement avisés, etc, etc. Mais tout cela va peut-être changer car un des gentils amis-fossoyeurs, coprophile de son état, a décidé d'y construire de gigantesques fosses d'AISANCE à l'uranium enrichi afin, dit-il, d'attirer le chaland. Et d'ajouter "De toutes façons, ça peut toujours servir pour entreposer les collectors..." De plus, en creusant, ils auraient découvert des vestiges archéologiques, probablement étrusques, dans un état de fossilisation avancée. Dont notamment des incunables pouvant se vendre à prix d'OR sur eBay : des cylindres de Patrick Topaloff à l'Olympia, des 78T de Degrelle International, candidat malheureux à l'Eurovision 1977, dont la reprise techno au didgeridoo de "Je suis une choucroute" n'avait convaincu ni les juges ni le public, ainsi que des 16T de Stéphane Steeman, vibrants hommages à la collaboration de Baudouin pendant la guerre. Et cerise sur le gâteau, des clystères contenant les tout premiers enregistrements de Guy Lemaire, avant qu'il ne devienne alcoolique..." Gageons que cette brillante équipe nous surprendra encore avec d'autres idées relevant il est vrai de la géométrie non-euclidienne mais cependant non dépourvues d'un certain cachet bucolique voire primesautier ou même sylvestre... Car il est vrai, bien chers frères, que nos joyeux amis-actionnaires sont justes mais bons...

La semaine prochaine, nous parlerons de l'américain-frites au Vermouth...

19:55 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/12/2006

LE JEUMONTOIS FAIT FACE...

jeumont3

 

On ne parle en effet pas assez de Jeumont, la sympathique petite ville estivale de nos amis d'Outre-Quiévrain.

Pourtant on devrait et ce, pour deux raisons.

 

Premièrement, il paraît que ça tombe comme des mouches, là-bas. Les cadavres s'empileraient dans le Café de la Poste, assez judicieusement situé non loin de la fosse commune. La lèpre, toujours la lèpre, selon les autorités. Mais alors pourquoi ces taches de cirrhose explosive sur les murs du café ? Pourquoi cette étrange odeur de foie gras faisandé ? Et surtout pourquoi ce disque de Patrick Topaloff qui tourne en boucle sur le juke-box du café ?...

 

Deuxièmement, il semblerait que nos amis jeumontois affectionnent tout particulièrement notre sudoripante capitale, si bien chantée par Dick (Annegarn, pas Rivers), pour y passer les réveillons. Mais, fait plus étrange, il semble qu'ils ne puissent s'y rendre sans leurs télécommandes locales, donc très très vieilles. C'est pourquoi, chaque année, à la veille du réveillon de Noël, il nous est donné d'assister à une curieuse et fascinante cérémonie consistant à déterrer les cadavres pour en retirer les télécommandes qui, selon la tradition locale, sont enterrées avec les morts. Cependant, il arrive parfois, quand la lune verdoie et la marée poudroie, comme aiment le dire les anciens, que lesdites commandes soient incrustées dans les cadavres. Les Jeumontois sont alors contraints de remplir leurs voitures de ces cadavres dans l'espoir non dissimulé de trouver de bons ferronniers bruxellois capables d'extraire les précieuses consoles. Le cœur a ses raisons que la raison ignore, c'est bien connu…Ce qui me fait d'ailleurs penser qu'avant l'heure, c'est pas l'heure et qu'après l'heure, c'est plus l'heure. Mais je m'égare…

 

Pour en savoir plus :

 

www.mairie-jeumont.fr

 

www.happython.com/articles/la-sambre_24-mars-2006.html...

 

22:22 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/12/2006

KAMIKAZE ROCK'N ROLL SUICIDE

 

Je vais me suicider.

 

Ou alors organiser une exposition d'art brut au Pissodrome 3000 de Kinkempois.

 

Mais avant, je voudrais léguer ces quelques mots à la postérité :

 

"...................................................................................................."

 

Voilà.

 

kamikaze

 

22:51 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/11/2006

THE AIRWICK PROJECT

phoque

 

A ce sujet et fort à propos d'ailleurs, Yves de Jonghe D'Ardoye, le truculent connétable franco-belge connu à Ixelles et ailleurs pour sa collection de casquettes, nous déclarait il y a peu :

"Non, je n'ai jamais fait partie du réseau Spartacus !!! Je m'insurge en faux contre ces accusations. D'ailleurs, j'ai très bien connu Militis!  Même si je n'ai jamais sauté une kolwézienne… Je veux dire, de leur vivant… Parce que maintenant, bonjour l'Airwick! Enfin bon, je veux dire que mêmes vivantes…Comment dire ?.....Allez, il suffit de se promener à Matongé quand souffle une légère brise de terre et vous verrez, ça dégage sec…Alors, morte, vous imaginez ! Bon, morte de quelques heures, voire d'une journée, passe encore, mais bien faite,  JAMAIS !!!"

 

Gageons que l'Histoire retiendra surtout de lui son projet révolutionnaire de pureté raciale par la construction d'un mur pharaonique à géométrie non-euclidienne entourant Matongé :

"Oui, l'idée m'est venue un soir, à la période des défilés de mode, je ne sais trop pourquoi, alors que j'étais en train de regarder ma Betamax d'Escape from New York…L'idée d'une gigantesque réserve naturelle entourée de fils barbelés électrifiés et traités au curare ET de diffuseurs Airwick avec des hauts-parleurs diffusant des messages du genre "le parfum du jour est fraise"…Ça doit venir d'un vieux feuilleton, Les Maquinet-Baiwir, peut-être…  A ce propos, on dit toujours que c'est mon feuilleton préféré mais l'autre jour, le président du parti m'a dit "Yves, le parti évolue.  Tu dois évoluer aussi! Et j'ai compris!  Maintenant, je regarde Desperate Housewives !

 Mais bon,  le projet est bloqué… Pourtant, comme le disait Roger Laboureur à ses enfants, ce sont les fonds qui manquent le moins…Non, je ne comprends pas, vraiment…La S.P.A., peut-être…Ou alors le Jardin Extraordinaire ?..."

 

Et Yves de nous déclarer tout de go :

"Mais je n'ai jamais eu le pr…la ch….enfin non : je démens catégoriquement avoir jamais rencontré Himmler! Je veux dire, de son vivant. Ni du mien d'ailleurs… Je m'insurge contre ces insinuations! Ceci dit, il avait quand même un diplôme d'agronomie. Moi, j'aime bien l'agronomie : c'est propre, c'est net. Le retour à la terre, aux saines valeurs du terroir…..Sigh…Enfin…Mais de toutes façons, la complainte du phoque en Alaska, c'est quand même beau comme une crêche … Même s'il faut rester vigilant contre les forces judéo-maçonniques"…

 

De toutes façons, y a pas de blacks dedans, hein ? Comment "si "? On m'aurait menti ? MAIS ?! VOUS ENREGISTREZ???!!! COUPEZ!!!!! DONNEZ-MOI ÇA!!!!! ÇA NE PASSERA JAMAIS !!!! VOUS N'ËTES PAS DE VRAIS JOURNALISTES!!! …VOUS ETES DES ANARCHISTES!!! DES REBELLES!!! DES SYNDICALISTES !!!!!! SI ÇA NE TENAIT QU'A MOI, TOUS CES NEGRES JUDEO-MAÇONNIQUES SERAIENT KARCHERISES A LA JAVEL!!!! ET D'AILLEURS, LES CHEQUES-REPAS, JE SUIS POUR !!!!!!! S'ensuivent des bruits de verre cassé, diverses éructations difficiles à reproduire mais ressemblant à s'y méprendre à de l'araméen à l'envers, des sons étouffés (oempf…oempf…oempf…)comme si on enfonçait le micro dans un orifice quelconque, puis le silence ressemblant à s'y méprendre à la complainte du susdit phoque.

A ce jour, les deux grands reporters Gérard Dumortier et Guy Lemaire ainsi que Yves Dejonghe d'Ardoye n'ont pu être retrouvés. Seul cet enregistrement retranscrit aussi fidèlement que possible subsiste. Du moins, de leur vivant…

 

La semaine prochaine, nous tenterons de répondre à la question suivante : "Gérard Dumortier et Guy Lemaire étaient-ils vraiment de grands reporters ?..."

 

 

20:28 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/10/2006

MOI, BERNADETTE CH., 73 ANS, LIFTÉE, LIPOSUCÉE ET PERRUQUÉE...

perruque

 

Car comme le dit la chanson (plus ou moins adaptée) :

 

Une p'tite bourgeoise bêcheuse

shampouinée comme un carré d'as
a débarqué dans mon club mélangiste
J'ai dis à Lionel qu'était au flip
reluque la tronche à la poufiasse
vise la culasse et les nibards
collants léopards homologués chez U.M.P.
monoï et patchouli, futal Armani comme Sarkozy
Qu'est ce qu elle vient nous frimer la tête
Non mais elle s'croit à Matignon ???
J'peux pas saquer les starlettes ni les pétasses
surtout quand elles sont maquées à un vieux fourbi

qu'à foutu la France dans la chiasse…

11:12 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/10/2006

DANS UN FLASH EBLOUISSANT

Planet%20of%20the%20Apes

 

C'est la joie dans les chaumières… Lampions et bals musettes… Paillettes et gueules de bois… On sort les TVs sur le trottoir et on danse dans la rue pour la bouffonnerie électorale… Votons pour les moins mauvais, entendons-nous, votons pour l'environnement, la couche d'ozone, les mines de smegma de la Gaule subcarpathique, la transhumance des castors, le lancer de nains en Basse-Saxe, la vivisection des coprophiles en série, la résurgence de l'esprit tribal, la castration de Fabiola, le ramassage des ordures en apensateur, la colostomie de Bernadette (Chirac, pas Soubirou…), la lutte contre l'apnée juvénile, les penchants dangereusement syphilitiques de nos édiles, le pelage de Jospin (ressemblant à s'y méprendre à un caniche nain de Poméranie en rut), etc, etc. C'est toujours mieux que rien, nous serine-t-on! Mais même pas…

 

Dès sa naissance, la politique est en soi une aberration. Dans la Grèce Antique, il s'agissait notamment d'une réunion d'hommes bénéficiant d'un certain statut et d'une organisation de la société où celle-ci n'était pas distincte de l'individu. On peut donc dire que dès le début, la politique était dans les mains de privilégiés et que la communauté primait sur l'individu, qui n'existait pas en dehors de celle-ci. Cela n'ayant jamais véritablement changé au cours des siècles, il en découle que de nos jours, l'essence-même de tout parti politique, sans distinction, est faussée et est porteuse d'un germe de pourriture nuisible à une véritable démocratie.

 

Comment s'étonner alors que les quelques bonnes intentions de certains (déjà peu nombreux) soient perverties dès lors qu'elles s'inscrivent dans le cadre d'un parti politique, quel qu'il soit ? Pourquoi se voiler la face et voter en bon père de famille pour se donner bonne conscience quand on sait que nos gouvernements et nos élus alignent leurs politiques sur les diktats d'institutions comme l'OMC, le FMI ou la Banque Mondiale, elles-mêmes noyautées par les lobbyistes des multinationales qui tiennent les véritables rennes du pouvoir (Incidemment mais pas coincidemment, les coalitions politiques sont aussi appelées cartels…)? Comment nier que la démocratie n'est qu'une abstraction théorique? L'homme ne serait alors réellement libre que dans un monde a-politique, sans AUCUN parti, même alternatif ??? Ce qui signifierait que la vraie liberté exige de faire table rase de TOUT et de repartir sur d'autres bases.

 

Ce qui est, évidemment et malheureusement, une utopie, qui amène les meilleurs d'entre-nous à prier pour un changement planétaire brutal et irréversible où l'on perdrait tout, comme dans le rugissement d'un moteur. Quelques exemples en vrac :

 

- un hiver nucléaire global;

- une nouvelle ère de glaciation;

- la montée inexorable des océans finissant par recouvrir les ¾ de la planète;

- un exorcisme à rebours provoquant l'ouverture des Portes des Enfers, des Pâques Noires et une Assomption Négative;

- le retour des grands reptiles;

- le Second Avènement d'Hervé Brouhon;

- la résurrection inamicale et affamée de nos morts;

- le coming-out érectile de la Princesse Mathilde;

- l'ouverture de certaines dalles au fond des fosses océaniques et la remontée à la surface de ce qui se tapissait derrière;

- le come-back transgenre de Nana Mouskouri;

- un virus tuant 99% de la population mondiale;

- la destruction irréparable des systèmes informatiques centraux des institutions financières, des organismes de crédit et d'Internet;

- la disparition soudaine de l'électricité;

- le contrôle des routes, autoroutes, voire des autostrades par des monstres motorisés;

- une pandémie du virus de la rage affectant les humains;

- le soulèvement d'un nombre de plus en plus grand de pauvres, SDFs, lépreux et trisomiques de tous pays, atteints de diarrhée explosive et dévorant les décideurs et autres nantis…

 

Marcher sur les restes du Vieux Monde… Explorer le V, le X ou le M sur les Océans Aberrants, à la Croisée des Vents Sauvages, là où s'échouent les carcasses des ordinateurs sans âme pour y rouiller pendant plusieurs éternités… Ça laisse rêveur…

 

Mais après ? L'homme étant ce qu'il est de par sa nature, il y a fort à parier que les quelques survivants de l'Apocalypse tant souhaitée, n'ayant rien appris des erreurs et horreurs passées, reconstruiraient la même chose, lentement mais sûrement, pour finir par s'auto-détruire à nouveau et tout recommencer en un cycle sans fin…

 

L'utopie n'étant même pas envisageable, que nous reste-t-il à part un vide abyssal, une chute interminable dans un univers de pur chaos où les corps n'en finissent pas de disparaître dans un flash éblouissant ?…

 

Ite missa est,

Gloria in excelsis Deo…

 

mad-max-2-04

 

08:57 Écrit par SON OF BLOG dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |